1. Nettoyez et rangez
    Afin d’être prêt l’année prochaine dès l’apparition des premiers rayons chauds du soleil, nettoyez, puis rangez votre mobilier extérieur, vos boîtes à fleurs, votre barbecue ainsi que tous les objets que vous avez sortis pour l’été. Videz le boyau d’arrosage et fermez les robinets extérieurs. Rappelez-vous que si vous choisissez d’entreposer votre barbecue à l’intérieur, la bouteille de propane doit quant à elle demeurer à l’extérieur. Assurez-vous de la ranger dans un endroit sécuritaire. Grâce à ce ménage de fin de saison, au printemps prochain, tout sera propre et prêt à être utilisé.
  2. Jetez un œil à votre toiture
    Prenez le temps de regarder votre toit, car cela vous permettra de constater son état et de voir s’il y a des endroits endommagés. Vous pouvez également faire appel à un expert qui vous donnera l’heure juste. Si vous (ou l’expert) constatez des anomalies, effectuez ou veillez à faire effectuer les réparations nécessaires rapidement, parce qu’on ne sait jamais quand arrivera la première bordée de neige! Une fois le toit enseveli sous la neige, la moindre réparation devient très complexe, sans compter qu’au moment de la fonte, l’eau pourrait se frayer un chemin dans les zones endommagées et vous causer bien des ennuis!
  3. Vérifiez les gouttières
    Tant qu’à grimper sur votre échelle pour votre toit, aussi bien en profiter pour vérifier vos gouttières. Des feuilles ou d’autres types de débris peuvent obstruer vos gouttières et empêcher l’eau de pluie ou de fonte de s’évacuer correctement. Les nettoyer pourrait vous éviter des pépins lors de fortes pluies et au moment de la fonte de la neige. Retirez d’abord les plus gros débris, souvent composés d’amas de feuilles. Utilisez ensuite votre boyau d’arrosage pour retirer la boue et les petits débris collés au fond de vos gouttières.
  4. Faites l’entretien de votre foyer ou poêle à bois
    Même si vous considérez en faire une très faible utilisation, il est important de faire l’entretien de votre foyer ou poêle à bois afin de profiter de sa chaleur en toute sécurité. Que vous le fassiez vous-même ou que vous fassiez appel à un expert, il est très important d’effectuer un bon nettoyage de toute forme de chauffage auxiliaire et de vous assurer qu’il fonctionne encore adéquatement. Songez également à installer un détecteur de monoxyde de carbone près de votre foyer et assurez-vous que la pièce où il se trouve est bien ventilée lorsque vous faites un feu. Avec un foyer bien propre, vous serez prêt en vue des premiers jours de froid.
  5. Faites le tour de votre maison
    Quelques minutes pour faire le tour de votre maison vous permettront de voir si des fissures sont apparues, s’il y a des bris ou encore des dommages à l’extérieur de votre maison. Portez une attention particulière aux fondations et au parement extérieur. La réparation des fissures par un professionnel préviendra les infiltrations d’eau lors de pluies importantes et en période de dégel.
  6. Protégez votre jardin
    Pour protéger les arbustes dans votre jardin qui pourraient avoir de la difficulté à survivre au climat rude au cours des prochains mois, abritez-les. Il existe une panoplie de produits pour la protection des plantes l’hiver. Cependant, commencez par vous renseigner sur les besoins des plantes qui habitent votre jardin. Certaines d’entre elles n’ont probablement pas besoin de vos interventions et s’en sortiront sans une branche cassée jusqu’au printemps. Par contre, d’autres espèces de plante nécessitent un service aux petits oignons et supportent très mal le vent, le froid et le poids de la neige ou de la glace. Avant de vous lancer dans l’achat de toiles géotextiles ou de jute, allez faire un petit tour sur des sites spécialisés sur Internet pour identifier les besoins de vos plantes ou encore contactez votre jardinier préféré. Vous gagnerez ainsi du temps, ferez des économies et vous vous assurerez de retrouver votre jardin en santé au printemps prochain.
  7. Vérifiez l’isolation des portes et des fenêtres
    Pendant que la température est encore clémente, vérifiez l’isolation des portes et des fenêtres de votre résidence. Avec le temps, le scellant de calfeutrage sèche, craque et perd de son efficacité. Refaire quelques joints au besoin vous évitera de sentir les courants d’air froids à l’automne et durant l’hiver. L’installation de coupe-froids pourrait s’avérer aussi une solution simple, rapide et économique afin d’empêcher la froidure d’entrer chez vous sans invitation. De plus, cela pourrait faire diminuer le coût de votre facture d’électricité.
  8. Testez votre système de chauffage
    Une vérification de votre système et de vos appareils de chauffage vous indiquera si vous avez des réparations à faire ou des pièces à changer. Il vaut mieux le savoir avant que le thermomètre extérieur n’indique –30o C! Profitez-en pour passer l’aspirateur et ainsi retirer la poussière qui s’y est accumulée tout l’été. Dans le cas des radiateurs électriques, il est recommandé de passer l’aspirateur dans les entrées et sorties, deux fois l’an.
  9. Inspectez vos avertisseurs de fumée
    La vérification des avertisseurs de fumée est un conseil très répété, mais qui est trop souvent oublié. Assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement et, au besoin, changez les piles. Pour vous en rappeler facilement, remplacez systématiquement les piles lors des changements d’heure au printemps et à l’automne. Pour faire un entretien complet des avertisseurs de fumée, il ne faut pas penser seulement aux piles. Vous pouvez également passer délicatement l’aspirateur à l’extérieur et à l’intérieur de vos avertisseurs. Notez que si vous possédez des avertisseurs électriques, ils ne doivent jamais être ouverts. Un simple nettoyage extérieur est suffisant. De plus, vous devriez tester chaque mois leur fonctionnement. Pour vous aider à y penser, faites-le à la même date chaque mois, par exemple le premier ou le dernier jour du mois.
  10. Placez les bons outils à portée de main
    Les râteaux, pelles, balais à neige et sacs de fondants et abrasifs (sel, pierre) que vous avez abandonnés à la hâte au fond du sous-sol, de la remise ou encore du garage le printemps dernier doivent retrouver leur place près de l’entrée. Vous serez bien content de les trouver facilement le premier matin où vous ouvrirez votre porte et constaterez que vos marches sont glacées.

 

Source : https://www.belairdirect.com/blog/fr/prevention-automnale

Par France Forbes